critiques - Mangas

Je voudrais être tué par une lycéenne

  |   81  |   Commentaires (2)  |  Mangas  |  Manga, Seinen, Delcourt/Tonkam
manga_top

Avis au lecteur :

L'œuvre ici présentée contient des éléments susceptibles de heurter la sensibilité de certaines personnes, notamment en raison de la présence d'éléments de violence sexuelle et physique.

Nous déclinons toute responsabilité et toute affiliation en lien avec le contenu de l'œuvre.



Je voudrais être tué par une lycéenne


Je voudrais être tué par une lycéenne est un seinen d'Usamaru Furuya publié au Japon entre 2015 et 2016 et comptant deux tomes, disponibles en France chez Delcourt/Tonkam.

furuyalyceennecouv1 furuyalyceennecouv2



Synopsis :
Haruto Higashiyama est autassassinophile. Il est sexuellement attiré par le risque d'être tué, y trouvant là une forme de jouissance ultime. Il est atteint de cette pathologie depuis son adolescence.
Afin de mieux comprendre ce dont il souffre, il suit des études de psychologie clinique. Mais rapidement, pour assouvir ses pulsions, il devient enseignant dans un lycée.

Il monte un club d'histoire dans lequel s'inscrivent 3 élèves : la belle Maho Sasaki, qui est tombée sous le charme de ce beau et jeune professeur, sa meilleure amie Aoi Goto, présentant un syndrome d'Asperger, et Yukio Kawahara, qui en pince secrètement pour Maho.

Haruto, bien décidé à mener son plan à exécution, a choisi d'être assassiné par Maho. Mais l'arrivée de Satsuki Fukagawa, nouvelle psychologue scolaire et ex-petite amie d'Haruto, pourrait bien représenter un danger pour son funeste projet...


Illustrations du manga (contient une scène de violence physique)

Caché :
furuyalyceenne1 furuyalyceenne2 furuyalyceenne3



Tous les thèmes de prédilection d'Usamaru Furuya sont réunis dans cette œuvre : névroses déviantes, jolies lycéennes moins lisses qu'il n'y paraît et cachant de lourds secrets, atmosphère lourde et dérangeante à souhait.

Cette série est très courte avec ses 2 tomes. Le premier tome présente dans les 5 premiers chapitres les 5 protagonistes de l'histoire. Un chapitre, un personnage. On revient alors régulièrement sur les mêmes événements, mais avec le point de vue de chacun d'entre eux. À cause de cette construction plutôt originale, on peine un peu à entrer dans l'histoire, le rythme souffrant d'une certaine lenteur.

En revanche, le deuxième tome livre toutes les clés de cette histoire, dévoilant un scénario machiavélique. Le rythme s'accélère à mesure que la tension et le malaise grandissent au fil des pages. Le côté thriller psychologique malsain est extrêmement bien développé, et réserve son lot de rebondissements et de révélations surprenantes.

Du côté des dessins, l'auteur nous avait habitué à mieux, notamment dans les traits des personnages, comme s'il avait voulu mettre davantage l'accent sur l'histoire. Toutefois, certaines cases sont de toute beauté, riches en détails, contribuant à instiller le côté glauque du scénario.

En résumé, Je voudrais être tué par une lycéenne est un thriller relativement bien ficelé et qui offre tout son potentiel dans la deuxième partie de la série, dérangeant à souhait.

manga_low