Handicap - ils brisent les clichés et les codes de l'eSport

Par , le dans Jeux-vidéo - Aucun commentaire - 72
Handicap - ils brisent les clichés et les codes de l'eSport
video-games_top

eSport - Handicapés, ils brisent les clichés et les codes de l'eSport



Quand on pense au monde de l'eSport, l'une des premières idées pouvant nous arriver à l'esprit sont l'entrainement de haut niveau et les
conditions, autant physiques que psychique, qui sont requises dans ce domaine.

Mais en dehors des scènes Twitch et des projecteurs du monde traditionnel du jeu compétitif, un nombre croissant de compétiteurs
font montre de très bonnes performances malgré leurs situations de handicap.



Juillet 2022, en pleine chaleur estivale à Tokyo, Shunya Hatakeyama, d'un mouvement de menton aguerri, réalise une
impressionnante prise dans le jeu Street Fighter.

Atteint dès la naissance d'une maladie dégénérative appelée dystrophie musculaire, le jeune homme participe à plusieurs tournois et majoritairement à ceux de Street Fighter V qui sont ouverts à tous les joueurs.

L'opportunité de "dépasser les handicaps et de concourir contre des personnes différentes" fait d'après ses déclarations toute la beauté des jeux de combat. "Quand je participe à un tournoi, je ne veux pas que mon handicap soit un problème. Je veux impressionner les gens avec ma manière de jouer", ajoute-t-il à l'Agence France-Presse (AFP).


Naoya Kitamura, aveugle depuis ses 20 ans en raison d'une malformation congénitale, parvient également à jouer, et c'est sur Tekken 7 en se fiant uniquement aux sons qu'il excelle.

Doté d'une capacité d'analyse auditive impressionnante, il peut parer les coups de ses adversaires et écouter le son produit par ceux-ci pour en déterminer le type. Il peut ainsi réagir en conséquent et adapter ses futures attaques, comme il le démontre aux journalistes en effectuant une offensive parfaitement exécutée.


L'eSport, un domaine de plus en plus prisé


Avec plus d'un milliard de dollars américain annuel de recette dans le monde entier, l'eSport est un domaine en pleine expansion et qui tend à gagner les pays de l'Est de l'Asie dans lesquels il n'est pas toujours aussi démocratisé qu'en Occident ou en Corée du Sud.

Afin de donner l'opportunité d'accéder au monde du jeu compétitif aux joueurs en situation d'handicap, Daiki Kato, employé de la sécurité sociale nippone, à crée ePara en 2016.

Cette structure d'eSport emploie des joueuses et des joueurs dans des situations de handicap, tels que Shunya Hatakeyama et Naoya Kitamura, tout en leur permettant d'avoir le temps nécessaire pour s'entraîner aux jeux vidéo en parallèle de leur travail qui consiste en la création de contenu et en l'organisation d'événement vidéoludique pour le site de la structure.

D'après M. Kato, il y a un fort potentiel sur un marché en pleine croissance pour les personnes en situation de handicap, et les entreprises commencent à en tenir compte.
C'est notamment le cas de Microsoft qui a conçu en 2018 l'Xbox Adaptive Controller, un contrôleur de jeu pensé pour être adapté aux besoins des personnes à mobilité réduite.

xbox_adaptive_controllerL'Xbox Adaptive Controller et ses différents accessoires



Daiki Kato veut ainsi utiliser le sport électronique afin de mettre en avant des personnes handicapées talentueuses, avec qui la population "n'a pas vraiment la chance d'interagir".

Ainsi, pour Naoya Kitamura, l'eSport contribue grandement à changer la croyance, malheureusement répandue, que les personnes en situation de handicap n'ont "besoin que d'assistance".

Il ajoute que, le terme "eSport" ou "sport électronique" permet d'être pris au sérieux, contribuant à donner une image de compétition, et pas uniquement celle de "gens qui jouent aux jeux vidéo".

Il conclut ainsi : "Que vous soyez en fauteuil roulant ou non, ce sont les mêmes règles et les mêmes compétitions".

video-games_low

Retour prévu pour Heart Gear

Par , le dans Mangas - Aucun commentaire - 117
Retour prévu pour Heart Gear
manga_top

Un retour prévu pour Heart Gear cet été



Après deux ans sans nouvelle publication, le manga Heart Gear est annoncé pour une sortie prévue au Japon le 02 aout 2022.

Édité par la maison d'édition Shûeisha dans son pays d'origine et scénarisé par TAKAKI Tsuyoshi (notamment à l'origine de son autre manga Black Torch), l'annonce de la version française a été faite par l'éditeur Ki-oon ce lundi 06 juin.

heart-gear-tome-1


Synopsis
Il y a 200 ans, une guerre planétaire a quasiment anéanti l'espèce humaine. La terre n'est plus peuplée que de machines livrées à elles-mêmes... La jeune Roue est élevée par Zett, un robot pacifique, véritable père de substitution, qui la couvre d'affection.
Leur quotidien est bouleversé par l'arrivée d'un nouveau venu, Chrome. Tout juste activé, il prend le rôle du petit frère naïf et maladroit dans leur étrange famille. Zett tente tant bien que mal de lui faire intégrer la notion d'autonomie... Pas évident pour un robot !

Tout s'accélère quand un "insane", un androïde fou, détruit Zett avant d'attaquer Roue. Pour Chrome, l'heure du choix est venue : il devient le protecteur de la fillette ! Il se révèle être un combattant surpuissant et écrase son adversaire. Heureusement, l'unité centrale de leur père adoptif est intacte : il ne reste plus qu'à lui trouver un corps compatible... Mais vers qui se tourner dans ce monde vaste et plein de dangers ?
manga_low

Witch Watch reporté

Par , le dans Mangas - Aucun commentaire - 48
Witch Watch reporté
manga_top

Le manga Witch Watch reporté à septembre



Witch Watch, un manga édité par Soleil Manga, qui est notamment l'éditeur de "L'appel des montagnes", voit sa sortie initialement prévue en juillet 2022, repoussé à septembre.

Du même mangaka que Sket Dance ou encore Astra Lost In Space, la série est prépubliée au Japon dans le magazine Shônen Jump par les éditions Shûeisha, et ce depuis 2021. Il compte désormais les 6 tomes de son auteur, SHINOHARA Kenta.

Nous ne connaissons pas les causes du délai supplémentaire, mais il est possible (sans pour autant en être certain à la rédaction) que ce retard soit dû à la pénurie de papier qui frappe actuellement le domaine de l'impression éditoriale.

witch_watch-nws


Synopsis
Afin d’obéir à un antique serment, Morihito Otogi, un lycéen à la force surhumaine qu'il tient des ogres, doit cohabiter avec son amie d’enfance, la sorcière Nico ! À peine revenue de sa formation en sorcellerie, elle rêve à de romantiques retrouvailles.

Quant à lui, devenu le familier de la jeune sorcière, il préfère se concentrer sur sa mission : la protéger d’un désastre qui lui a été prophétisé…
manga_low